Fabriquer tout sur commande nous donne une longueur d’avance car cela permet :

  1. d’adapter le modèle à vos souhaits esthétiques
  2. de concevoir des machines de puissance différente
  3. de modifier la proportion d’énergie donnée dans l’air et dans l’eau

1. Adapter le modèle à vos souhaits esthétiques

Du côté de l’aspect esthétique notre flexibilité de production permet de vous offrir une gamme étendue d’appareils tant en poêle qu’en insert.

En modèle poêle, vous avez en entrée de gamme la série F et en haut de gamme la série Tornado. Entre ces deux extrémités, la série Planus part de la carcasse de la série F mais la porte permet de cacher l’accès au bac à cendre et à l’échangeur comme sur la série Tornado.

En insert, nous vous proposons différentes longueurs : 56, 62, 69, 90 ou même 100 cm. La vue sur le feu devient panoramique.

Sur chacun de ces modèles, une série d’options est disponible sur commande :

  • foyer double face ou un coin vitré
  • les cendres qui tombent en cave via un carottage
  • une porte pleine qui permet dans certains cas de charger et vider les cendres par l'arrière
  • une porte guillotine

2. Concevoir des machines de puissance différente

Concevoir des appareils de puissance différente n’est possible que parce que nous travaillons avec un serpentin comme échangeur de chaleur. A la fabrication, nous modifions la longueur et le diamètre du serpentin.

Plus le serpentin est long, plus le delta T de l’appareil sera important. Plus le diamètre est grand, plus on pourra faire passer de débit. Or la puissance d’un appareil = débit X delta T.

La notion de surface d’échange est très importante quand on parle de puissance. Or grâce à notre serpentin, nous pouvons proposer plus 4 fois plus de surface d’échange que nos concurrents qui travaillent avec des bouilleurs ou des échangeurs dans le conduit de fumée.

3. Modifier la proportion d’énergie donnée dans l’air et dans l’eau

Modifier la proportion d’énergie donnée dans l’air et dans l’eau est certainement l’avantage le plus consistant que nous puissions offrir à la fabrication.

Il faut bien comprendre que contrairement à une chaudière bois de cave, notre chaudière bois de salon est placée dans le salon; beaucoup plus sympathique en effet de charger dans le salon. De plus la déperdition de la chaudière se trouve dans le salon et non dans la cave. Cependant, lorsque vous aurez suffisamment chaud dans le salon, vous arrêterez spontanément de charger le foyer. Or si pour avoir une autonomie d’une journée vous devez brûler 25kg de bois et que vous n’en brûlez que 10kg car vous avez trop chaud dans la pièce de vie, il manque 15kg de bois ! Le foyer ne sera alors jamais qu’un appoint car les 15kg de bois manquant devront être remplacés par une autre chaudière, sinon les radiateurs seront froids !

Plus vous aurez la possibilité de brûler des kilos de bois, plus la chaudière bois de salon pourra prétendre être la chaudière principale.

Beaucoup de nos concurrents fabriquent uniquement des appareils qui donnent 8kW dans l’air pour 8 kW dans l’eau (cela est dû à leur faible surface d’échange non extensible). Pour beaucoup de maisons mal isolées, 8kW dans l’eau représente un appoint sympathique mais jamais le poêle chaudière ne viendra reléguer la chaudière existante au rang d’appoint. Dans les nouvelles constructions bien isolées, les 8kW dans l’air vont trop rapidement surchauffer le bâtiment. L’utilisateur ne le chargera donc de manière à ne produire que 3 à 4 kW dans l’air. Mais pour 3kW dans l’air, on obtient 3kW dans l’eau. Dans ce cas encore, le poêle chaudière sera un jouet.

DDG propose à la fabrication des foyers non isolés qui donnent 45% d’énergie dans l’air et 55% dans l’eau et des foyers isolés 25 à 30% d’énergie dans l’air pour 70 à 75% dans l’eau.

Dans une habitation mal isolée par exemple où le foyer est placé dans une grande pièce de vie, nous privilégierons la côté air en fabriquant un appareil qui donnera 8 à 12 kW dans l’air et 12 à 20kW dans l’eau. Tout ce qui n’est pas donné dans l’air devra être donné dans l’eau. Or quand on a un foyer au bois, on aime sentir qu’il rayonne !
Par contre dans une nouvelle construction bien isolée où la température constante est assez élevée, nous vous proposons un foyer isolé qui donnera selon les modèles 4 à 6kW d’énergie dans l’air pour 10 à 12 kW dans l’eau.
Cela vous permettra, sans surchauffer la pièce de vie, de brûler les kilos de bois nécessaire à réchauffer le ballon tampon ou à chauffer directement toute l’habitation.

A la commande donc, nous personnalisons votre poêle-chaudière pour qu’il ait l’aspect esthétique désiré, qu’il ait une puissance adaptée à vos besoins et que vous puissiez l’exploiter au mieux dans votre pièce de vie afin de reléguer votre chaudière existante au rang d’appoint.

Interessé(e) ?

Contactez-nous